Fastnet Réseaux et Télécom repris par ses managers

Fastnet Réseaux et Télécom repris par ses managers

le 25-01-2016 - Channelnews
Par Johann Armand

L’intégrateur réseaux et télécom nantais membre du groupement Résadia a changé de mains à la fin de l’été dernier. Après cinq années passées à la tête de l’entreprise, qu’il avait rachetée à son fondateur Gilles Naux en 2009, Alban Jutteau avait manifesté son intention de passer la main dès 2014. Privilégiant une solution reprise par les salariés, il s’était donné cinq ans pour susciter un projet et le faire aboutir. Son vœu a été exaucé plus rapidement que prévu puisque ses trois principaux managers, Matthieu Lucas, Ludovic Guittet et Julien Gourdon, respectivement directeur financier, directeur commercial et marketing et directeur technique, ont été en mesure de lui faire une offre dès l’été 2015. La transaction a été conclue dans la foulée. Les nouveaux propriétaires ne souhaitent pas dévoiler les détails de la transaction. Tout au plus précisent-ils qu’ils sont actionnaires à parts égales.

À la question de savoir ce qui les a motivés à se lancer dans une telle aventure, Ludovic Guittet répond qu’ils ont été convaincus par le potentiel de l’entreprise et par celui de son marché. Sur l’exercice clos fin mars 2015, Fastnet a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 M€ en croissance supérieure à 20% avec un effectif d’une quarantaine de collaborateurs. « Au cours de ses six années de direction opérationnelle, l’ancien dirigeant a pas mal investi dans l’entreprise, explique Ludovic Guittet, notamment en ressources commerciales, formation et maintien des marchés nationaux dont l’entreprise est titulaire via Résadia ». Le groupement est ainsi détenteur de plusieurs marchés UGAP, notamment depuis 2012 de celui pour la fourniture, la mise en œuvre et la maintenance associée des systèmes de communication Alcatel et, depuis peu, d’un des lots du marché tierce maintenance matériel de téléphonie en régions. Les marchés UGAP représentent ainsi 20% du chiffre d’affaires annuel de Fastnet.

Fastnet enregistre de la croissance sur ses trois métiers principaux, à savoir les systèmes de communication (notamment avec Alcatel), la mobilité (HP Aruba) et les réseaux (HP Procurve) qui représentent 70% de son activité totale. Fastnet est aussi actif dans la sécurité (avec Stormschield) et dans le câblage – son activité historique abandonnée à l’arrivée d’Alban Jutteau. Mais l’entreprise étudie sérieusement l’opportunité de se diversifier dans la mise en œuvre de datacenters et surtout dans l’hébergement et le métier d’opérateur télécom.